Interview d'Anggun : « C'est un honneur de représenter la France à l'Eurovision ! »

Interview d'Anggun : « C’est un honneur de représenter la France à l’Eurovision ! »


Interview d'Anggun : « C’est un honneur de représenter la France à l’Eurovision ! »


Interview d'Anggun : « C’est un honneur de représenter la France à l’Eurovision ! »


Interview d'Anggun : « C’est un honneur de représenter la France à l’Eurovision ! »

La chanteuse vient d'être choisie pour représenter la France à l'Eurovision. En promo pour la sortie de son dernier opus « Echos », et sollicitée pour « Make-a-wish », Anggun répond aux questions de Tuner.be.

Comment se retrouve-t-on embarquée dans l'aventure « Eurovision » ?

C'est une décision, au départ, prise par France Télévisions. On me l'a ensuite proposée. J'ai répondu : « Pourquoi pas... oui ! ». J'étais agréablement surprise parce que je n'avais pas postulé pour le faire. Je sais que d'autres artistes avaient fait la demande, mais pas moi.

On raconte que vous auriez déjà dû faire l'Eurovision l'an dernier. Info ou intox ?

C'est aussi une chose que j'ai appris. Mon nom a été mentionné à plusieurs reprises l'an dernier. Et il restait Amaury Vassili et moi, dans la course. Je n'étais pas du tout au courant de cela, il y a un an.

L'annonce a été faite très tôt. C'était pour conjuguer une sortie de votre album, et communiquer en même temps sur le Concours ?

Non, pas du tout. Vous savez, je ne suis pas décisionnaire de quoi que ce soit dans la communication autour de l'Eurovision. C'est France Télévisions qui a décidé de la faire plus tôt que d'habitude cette année. Les deux sont tombés pile-poil avec la promotion de mon dernier album...

Et les réactions autour de vous ?

Mes amis, ma famille, et même mon dentiste étaient fiers ! (rires)... C'est quelque chose de très touchant pour moi d'avoir été choisie par la France. Je suis d'origine indonésienne, je ne porte la nationalité française que depuis une dizaine d'années. Et je ne parle la langue aussi que depuis un peu plus de dix ans. M'accorder une telle confiance, je trouve ça génial. C'est un honneur et un fameux pari aussi pour une nation d'être représentée par quelqu'un qui à mon physique, il va certainement y a voir des pour comme des contres.

Vous avez plusieurs fois évoqué les termes de « show à l'américaine ». Vous voyez quoi exactement ?

Quelque chose qui va en mettre plein la vue ! Je pense que ça n'a jamais été fait pour la France, et c'est cela aussi qui me motive. Je voudrais faire une prestation moins « française » où c'est souvent un thème lent. J'aimerais bien que la chanson soit bilingue, avec une partie en anglais. La langue française est très belle, et je suis fière de l'employer, mais en même temps pour la compréhension et l'accessibilité des autres pays qui ne comprennent peut-être pas très bien le français. Pourquoi ne pas aussi chanter en anglais ?

Est-ce qu'on peut déjà lever un coin du voile ?

Tout ce que je peux vous dire, c'est que ce sera plutôt rythmé.

L'annonce sera faite dans moins d'un mois. On travaille donc dessus depuis des semaines ?

Non ! J'ai appris par France Télévisions que je serais leur candidate, il y a une quinzaine de jours. Et ils m'ont dit aussi qu'ils étaient encore à la recherche de la chanson. Donc, nous avons une certaine pression pour trouver un bon titre et qui me corresponde, pour être dans les temps...

Votre popularité dans plus d'une trentaine de pays va jouer ?

Je pense que ça faisait partie des arguments qui ont amené France 3 à me désigner. D'un autre côté, je préfère me dire aussi que ce sont mes qualités artistiques qui ont penché dans la balance avant tout.

L'Eurovision, ça évoque quoi pour vous ?

C'est une très belle idée de rassembler toute l'Europe, autour de la chanson. C'est un rendez-vous très important pour de nombreux pays. Regardé par plusieurs centaines de millions de personnes. L'Eurovision fait partie de l'évènement qu'il ne faut pas rater. Après, il y a les travers comme les affinités entre pays voisins, ou les échanges géopolitiques qui jouent un rôle dans les votes. Ces choses-là me dépassent un peu. Pour moi, il n'y a que la chanson et la musique qui comptent. J'ai vraiment hâte d'être en Azerbaïdjan. Je ne connais absolument pas cette région. C'est exactement à la séparation entre l'Orient et l'Occident.

Vous auriez fait l'Eurovision 15 ans plus tôt quand vous avez débuté en France ?

Je ne pense pas. Je ne me suis jamais posée la question, d'ailleurs. A cette époque, je n'étais pas française et je ne parlais quasiment pas le français.

Vous allez assumer le côté un peu kitsch drainé par l'Eurovision ?

Je trouve étrange que l'on véhicule cette image-là. Les gens ont tendance à s'arrêter sur des images poussiéreuses des années 70 ou 80. Mais, depuis cinq ans, si vous prêtez attention au show, c'est magnifique. Ce sont les Jeux Olympiques à Pékin ! Ça pète de partout ! Après, il y a la qualité des chansons participantes. Je me souviens avoir vu un groupe avec des ailes de papillons - « Butterflies » par le groupe 3 + 2 pour la Biélorussie en 2009, ndlr - , on peut ne pas aimer, mais ça marque aussi les téléspectateurs, la preuve...

Vous avez votre mot à dire ?

Je suggère des idées par rapport à la chanson ou la prestation scénique. Les décisions sont prises de concert, mais je n'impose rien.

Quelles sont les consignes de France Télé ? Un top 10 ?

Absolument rien !

Vous allez faire le tour des pays pour vous présenter aux autres nations de l'Eurovision ?

Je crois qu'une tournée est effectivement prévue.

Vous êtes ici pour le spectacle « Des rêves et des étoiles », c'était aussi un rêve pour vous l'Eurovision ?

Non. Mais je prends cette décision comme un cadeau. Pour moi, l'Eurovision, c'est aussi une autre dimension que la musique, c'est presque patriotique. J'ai vécu cette même émotion lorsque l'on m'a décerné la distinction du Chevalier des Arts et des Lettres. C'est un honneur ! Je ne peux pas dire mieux que cela.

« Make-a-wish », l'Unicef, Ambassadrice pour l'Onu, un passage par le Téléthon. C'est important pour un artiste de donner de son temps pour une œuvre caritative ?

C'est important pour un être humain ! Lorsque l'on est artiste, nous avons un petit quelque chose en plus qui s'appelle la « célébrité ». Je trouve d'ailleurs le terme un peu vulgaire, mais on peut utiliser cette « célébrité » pour la rendre noble et renvoyer cette lumière qui est sur moi pour éclairer des causes. Je travaille avec l'ONU depuis 6 ans et je partage mon temps entre la musique et toutes ces causes que. Ca provoque parfois des clashs avec la maison de disque. Par exemple, il y a un peu plus d'un mois, j'étais en Chine pour l'Année internationale de la Forêt. C'était le jour où mon album sortait en France, Warner faisait un peu la tête (rires). Il faut parfois faire des choix et trouver un compromis. Je ne peux pas rester pendant les cinq jours de la manifestation, je n'en reste que deux.

Vous connaissez la Belgique ? Le public belge ?

Oui, d'autant que j'ai une cousine qui est mariée avec un Belge et qui vit ici. Le public belge ne me connait pas très bien, parce que je n'ai jamais fait de concert chez vous.

« Parfois fatale, parfois déçue, souvent amoureuse mais toujours forte », c'est votre écho, cet album ?

Oui. Les chansons sont les échos de ce qui s'est passé dans ma vie. Ce sont des histoires personnelles, mais pas autobiographiques.

C'est difficile de chanter des choses personnelles ?

Si, c'est très difficile. Il m'a fallu cinq albums pour le faire ! Je n'avais jamais osé auparavant.


Interview d'Anggun : « C’est un honneur de représenter la France à l’Eurovision ! »


Interview d'Anggun : « C’est un honneur de représenter la France à l’Eurovision ! »

Vidéos de l'artiste, dont la chanson de l'Eurovision


Anggun - Echo (You and I) - Clip officiel


Je Partirai - Live in Brussels - Belgium

Sa biographie : ici

Sa chaîne Youtube : ici

Son site internet : ici

Source infos de l'article : tuner.be

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.196.201.241) if someone makes a complaint.

Comments :

  • alexia

    16/01/2012

    elle mérite de gagner

  • Lise

    13/01/2012

    Une très grande artiste !!!!!!!

  • José

    13/01/2012

    J'ai un bon souvenir de son passage à Bruxelles, j'y étais, quelle ambiance !

  • axelle

    30/12/2011

    Bon succès à elle !

  • Walter

    23/12/2011

    Souhaitons lui bonne chance....

  • Francoise

    23/12/2011

    Et en plus, j'ai eu l'occasion de la voir sur scène, ça vaut vraiment la peine !!!

  • G-LENAOFFICIEL

    23/12/2011

    j'adore !!!!

  • Franoise

    23/12/2011

    Voilà une artiste que j'apprécie tout particulièrement... voix, charisme et charme asiatique, tout y est !!!

  • Alex

    23/12/2011

    C'est une surprise, mais qui peut se révéler gagnante !!!

  • brusselseventssupport

    23/12/2011

    Bonne chance, pour ce nouveau défi !!!

Report abuse